Texte tiré du livre: "L'art du bonheur" chez Robert Laffont de Howard Cutttler, psychiatre, (1998.)

 

..."Il est des souffrances inévitables, et d'autres que nous nous créons. Trop souvent, nous perpétuons notre douleur, nous l'alimentons mentalement en rouvrant inlassablement nos blessures, ce qui ne fait qu'accentuer notre sentiment d'injustice. Nous revenons sur nos souvenirs douloureux avec le désir inconscient que cela sera de nature à modifier la situation-en vain. Ressasser nos maux peut servir un objectif limité, en pimentant l'existence d'une note dramatique ou exaltée, en nous attirant l'attention et la sympathie d'autrui. Maigre compensation, en regard du malheur que nous continuons d'endurer."... 

C'est la souplesse d'esprit qui nourrit la faculté de changer de perspective, de" varier les angles". Le suprême avantage de cette souplesse d'esprit, c'est qu'elle permet d'embrasser toute l'existence, de se montrer pleinement humain, d'être pleinement en vie......

Chacun peut développer cette souplesse d'esprit. Elle repose directement, tout au moins en partie, sur les efforts que nous accomplissons pour élargir notre vision des choses en essayant d'y intégrer de nouveaux points de vue. Le résultat final, c'est la conscience simultanée du tableau d'ensemble de notre situation personnelle. Cette attitude duale, cette vision concomitante du "Vaste Monde" et de notre "Petit Univers", fonctionne comme une gare de triage: elle nous aide à distinguer ce qui est important dans la vie de ce qui ne l'est pas....

Les étapes supérieures de la maturité et du développement dépendent du système de valeurs qui nous guide, qui confère à l'existence sa continuité et sa cohérence, et permet de prendre conscience de ce que l'on vit; Ce système de valeurs aide à décider quels objectifs en valent vraiment la peine et si ce que l'on cherche a un sens ou n'en a pas. Toute la question est de savoir si nous sommes capables de nous y tenir avec constance et fermeté, sans rien perdre de notre souplesse......"

 

 

Voir mon Blog sur la page d’accueil.

 

 

 

Une idée de lecture: Sophrologie n°6

"Réussir ses examens scolaires et universitaires"